Remplacement ou réparation de pare-brise : quelle option choisir ?

01 Jun Remplacement ou réparation de pare-brise : quelle option choisir ?

Le pare-brise est un élément essentiel de la structure d’un véhicule et une fissure ou une craque peuvent toujours arriver, diminuant son pouvoir structurel. Un impact sur un pare-brise peut avoir deux conséquences : une possible réparation ou un changement complet. Comment décider quelle solution privilégier ?

La réparation de pare-brise

Le pare-brise d’une auto protège de la poussière, de la pluie et de tous les débris de la route. Parfois, ces débris projetés peuvent causer un impact malheureux et endommager la vitre malgré sa solidité. Il n’est pas conseillé de trop attendre pour réparer, car la fissure peut vite s’étendre à toute la surface.

La réparation d’un pare-brise ne sera possible que si les conditions suivantes sont réunies :

  • l’impact ne doit pas être plus gros qu’une pièce de 1 dollar
  • il ne doit pas se situer à moins de 4 cm des bords
  • il ne doit pas entraver le champ de vision du conducteur

Une réparation de pare-brise chez un spécialiste dure généralement moins d’une heure. Si réparer un pare-brise sera plus doux pour l’environnement, il est parfois nécessaire de procéder au changement complet.

Le remplacement de pare-brise

Si les dommages sont vraiment trop importants, ou si l’impact ne remplit pas les conditions énumérées ci-dessus, il faudra se résoudre à remplacer le pare-brise.

Le remplacement peut également devenir indispensable si vous n’avez pas procédé à sa réparation dans les temps et que le problème s’est aggravé.

En cas d’urgence, suite à un accident par exemple, et si le véhicule est par ailleurs en état, certains spécialistes peuvent se déplacer et procéder au remplacement afin de vous permettre de rouler en sécurité.

Combien ça coûte ?

Si vous avez souscrit une assurance bris de vitre, la réparation de pare-brise ne vous coûtera rien. Généralement, le spécialiste en remplacement ou en réparation de pare-brise se chargera lui-même des réclamations à l’assurance.

L’assurance préférera la réparation plutôt que le remplacement, car c’est moins cher et que la résistance du pare-brise n’est pas amoindrie pour autant.

Réparer son pare-brise soi-même, une bonne idée ?

Il existe sur le marché des kits de réparation de pare-brise pour quelques dollars seulement. Le résultat est souvent décevant. Les produits (généralement des résines) ne sont pas très pros et le temps de séchage peut parfois être ridiculement long (jusqu’à plusieurs jours même en plein soleil).

De plus, une résine de basse qualité peut éclater aux premières gelées. Consultez les avis sur internet pour vous en convaincre. Et vous ne pourrez passer à côté de l’achat d’un kit supplémentaire pour rayures de vitres si vous désirez un résultat vraiment propre.

Autant dire que même en suivant scrupuleusement les instructions et si vous avez l’âme (et surtout les mains) bricoleuse(s), ces kits servent plus de solution provisoire pour, par exemple, éviter que la craque ne se propage en attendant d’aller chez le spécialiste qui sera mieux équipé.

Que faut-il encore prendre en considération ?

Les vitres utilisées et les produits adhésifs doivent être approuvés et répondre aux normes FMVSS (« Federal Motor Safety Standards »). Les normes qu’utilisent les spécialistes sont approuvées par le DOT (Département des transports). L’assurance peut l’exiger.

Si une réparation de pare-brise se déroule en moins d’une heure, il faudra considérer une période supplémentaire de repos d’une heure de plus pour que les produits utilisés se raffermissent et que le pare-brise puisse jouer pleinement son rôle dans le renforcement de la structure du véhicule.

Il est bon de rappeler qu’un pare-brise protège non seulement des projections extérieures, mais préserve également les passagers à l’intérieur en cas d’accident. C’est donc un élément de sécurité à ne surtout pas négliger, comme le seraient vos pneus.